Rencontrez, discutez et faites connaissance sur Des Histoires...
...
ESPACE AUTEUR (pas encore inscrit)
 
mémoriser     [Mot de passe perdu ?]
écrire une histoire Ecrire une histoire
Faites connaitre ce site :
 

Elisa dans le monde de Psycho 2

Auteur de recits
Récit écrit par Chibiangel.
Auteur femme.    Contacts de l'auteur : mireine2807livefr



histoire publiée le 04-03-2013
Catégorie :Fantastique, SF, Fantasy, Uchronie
Histoire 8364-c585

Titre : Elisa dans le monde de Psycho 2

SF dark fantasy  Jeunesse  Mystère 
 
 

Elisa dans le monde de Psycho 2


Cela faisait 2 mois qu'Elisa était coincée dans ce monde parallèle. Le monde de PSYCHO, c'est ainsi qu'on le nomme. Dans ce monde se mélange les peurs, les cauchemars, les rêves d'enfants et d'adultes. Il était fréquent que des gens comme elle trouvent un passage conduisant au monde de psycho, et s'y retrouvent bloqués car rares sont ceux qui en ressortent vivants. Il faut dire que les enfants comme les adultes font des cauchemars plutôt effrayants mais quand ils se réveillent ils ont disparus, évanouis, ils ne restent d'eux que des bribes de souvenir qu'on oublie facilement. Le problème dans cette dimension c'est qu'ils ne disparaissent pas, ils sont présents dans votre quotidien, parfois tapis dans l'ombre ,ne ressurgissant qu' au moment où vous y attendiez le moins, faisant ressortir avec eux vos peurs les plus profondes. Cependant, il y a aussi la partie rêve. Dans ce monde on pouvait être témoin de choses extraordinaires... Elisa se rendit donc vite compte qu'elle avait de minces chances de partir. Parce que :
-1 Elle ne savait pas comment sortir.
-2 Même si elle savait, elle n'était pas sure de rentrer chez elle vivante et entière.
-3 Elle se plaisait bien dans ce monde étrange. En effet en arrivant dans le monde de psycho ,elle avait été une inconnue pour tout le monde. Personne ne l'approchait parce qu'elle était l'héritière d'une des plus grande fortune d'Europe, on lui parlait ,la regardait pour elle pas pour ses parents.Plus jeune, elle avait espéré leur expliquer que cette situation la faisait souffrir. Etre avantagée , méprisée parce que ses parents sont riches elle ne le voulait pas. Dans son école, tout le monde croyait qu'elle était superficielle et quand elle avait une bonne note à force de travail les gens disaient que c'était parce que ses parents étaient riches. Comme si s'était le raisonnement le plus logique du monde ou plutôt ,des mondes. Quelle que soit l'action ils énonçaient cette prétendue évidence. Alors Elisa se cacha sous ce masque de prétentieuse, devenant la fille que tout le monde voyait en elle. Mais maintenant la vraie Elisa ressortait enfin, après de longues années. Ce n'était pas Elisa la prétentieuse, la « gosse de riche »,c'était Elisa ,juste Elisa .Pas un résidu de mensonge résidant sur une évidence stupide et fausse. En arrivant dans le monde de Psycho, elle avait rencontré des gens très sympathiques. Un jeune et beau garçon(mais vraiment beau ! du genre à faire tomber les filles sur son passage) et une jeune fille, sa sœur, qui devait avoir le même âge qu'elle. Ils s'appelaient respectivement Lamir et Sacha. En fait elle les avait rencontrés sur une route, au bord d'un lac juste après son arrivée ,pardon sa chute dans le monde de psycho. Et elle était vraiment mal en point, elle avait fait une chute de plusieurs centaines de kilomètres. Elisa se demandait encore comment elle avait survécu mais ce n'était pas elle qui allait se plaindre. Elle s'estimait heureuse de s'en être tirée. Elisa avait dû rester en convalescence pendant de longues semaines sans pouvoir bouger ne-serait –ce qu'un orteil. Elle avait été soignée par Sasha, la jeune fille s'avérait être un excellent médecin, bien meilleure que ceux de son monde, pensait-elle. Ses blessures devinrent bientôt plus légères et disparurent au fil des semaines. A force de se côtoyer, les deux filles finirent par devenir amies, de très bonnes amies. Amir était sympathique, attentionné et amical ,elle ne s'y était pas attendu. Elle croyait qu'il s'enorgueillirait de sa beauté comme tous les garçons qu'elle connaissait, enfin sur terre. Il n'avait même pas l'air de s'en rendre compte, il ne voyait pas à quel point sa beauté attirait. Elle si, Sasha aussi d'ailleurs car à chaque auberge, motel -sa existe là-bas ou autre où ils s'arrêtaient ,toutes les filles et certains hommes parfois ( c'est très étrange ) le dévoraient du regard. Mais il ne leur accordait pas un seul regard. Il était soit stupide ,soit ignorant ou alors il était aveugle. Peut-être même les trois. Au moins grâce à son charme bien qu'il l' ignore lui-même ils payaient souvent à moitié prix ou c'était gratuit. Et en plus il avait le culot de demander pourquoi.
Parfois ce garçon pouvait être tellement idiot...Le trio se dirigeait vers Scale , un village marchand, où ils pourraient acheter des provisions et des vêtements en prévision de leur voyage à Magnolia, la ville des fleurs.
Ils n'entrevirent Scale qu'après quatre bonnes heures de route. Enfin, ils purent se reposer et faire leurs achats. Ils passèrent la nuit dans une auberge proche de la sortie du village. Fort heureusement -ou pas- l'auberge était vide en soirée.



Faites connaitre cette histoire :

 

 



Vous êtes :
Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur (et seulement à l'auteur, elle n'apparaîtra pas sur le site) ? Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 
>
*




 

 
histoire gratuite Elisa dans le monde de Psycho 2

 

continue parce que s est tres bien

 

Musedunjour

Beaucoup d'imagination,dans cette histoire et c'est très bien. En revanche ce serait bien de faire des paragraphes, et de les commencer avec des retraits: 1 paragraphe = 1 idée principale. Pourquoi ? parce que la forme du texte en un seul bloc décourage un peu la lecture. Utilisez aussi le correcteur d'orthographe (si vous tapez grâce à Word, c'est quasi automatique. Autre suggestion(il est vrai que j'ai lu un peu rapidement)décrivez un peu ce monde dont vous parlez: est-ce que les gens ont une allure, naturelle, snob, conformiste, ... Est-ce que le cadre est agréable ou non ? Il est parfois bien de faire précéder une action ou une partie de récit, par une description qui situe l'action. Enfin,on sent un côté autobiographique et une souffrance personnelle, mais je peux me tromper. En tout cas, continuez, c'est un début encourageant.

 





   
Copyrights...
© tous droits réservés à øø des-histoires.com øø