Rencontrez, discutez et faites connaissance sur Des Histoires...
...
ESPACE AUTEUR (pas encore inscrit)
 
mémoriser     [Mot de passe perdu ?]
écrire une histoire Ecrire une histoire
Faites connaitre ce site :
 

Les enfants de la terre (2e partie)

Auteur de recits


Récit écrit par Djibouti.
Auteur homme.    Contacts de l'auteur : ecrireverthotmailfr



histoire publiée le 03-01-2014
Catégorie :Fantastique, SF, Fantasy, Uchronie
Histoire 8439-d310

Titre : Les enfants de la terre (2e partie)

SF fantasy  Pollution  Ecologie 
 
 

Les enfants de la terre (2e partie)


L’arrière base de l’empire pollution


Gazo agonisant, arriva aux Etats-Unis. Tout de suite il aperçu partout des petits
êtres de la même espèce que lui. Il était heureux mais avait besoin de reprendre
de force. Les petits Gazos lui firent signe de les suivre. Il n’hésita pas un
instant. Ils arrivèrent devant une énorme usine. Deux grands arbres gardaient
l’entrée. Gazo avait hâte d’entrer et avança un peu. Les petits lui sautèrent
dessus pour l’en empêcher. Un pas de plus et il serait aspiré et rejeter en
oxygène. Les petits demandèrent la permission d’entrer. Mais les arbres
demandèrent qui était cet étranger. Il se présenta comme un héros de la lutte
contre l’environnement et venait de l’Asie.
Une voix ordonna de le laisser passer et Gazo entra dans l’usine. Des êtres
semblables à lui vivaient en nombre dans cet endroit. Et il fut invité à assister
à une réunion de guerre contre la nature.

La consommation fatale ou les zombies de la pollution

Tous les ennemis de l’environnement étaient convoqués. Parmi eux, quelques arbres
mécontents du sort que les hommes leurs réservent. Certains animaux ayant perdus
des êtres très chers à cause du braconnage faisaient aussi partie du lot. Tout le
monde était là, les quatre soldats élites de la pollution, ressuscités par les
hommes eux-mêmes se tenaient dans un coin. La réunion était présidée par une toute
nouvelle génération que la pollution avait désignée.

Une nouvelle stratégie de guerre était décidée. Il s’agissait de combattre les
milliards d’hommes et femmes qui peuplent la terre de l’intérieur de leur corps.
Et à travers eux, la Terre.
Les engrais chimiques, pesticides ou toute autre forme de pollution chimique
devrait être concentrée et mixer pour former un être intelligent. Une fois à
l’intérieur du corps humain, ce dernier pouvait bien sur provoquer le cancer ou
toute autre maladie. Mais, le but n’était pas là. Sa mission était de contrôler le
cerveau humain. Le cerveau d’une bonne partie de la population et surtout ceux des
dirigeants. Il se nommait Boomerang. Il était le fruit de nos actes.
Il se servait des organismes génétiquement modifiés (OGM) pour pénétrer dans notre
organisme. Une fois à l’intérieur, il ne mettait pas beaucoup de temps à prendre
le contrôle absolu de notre cerveau.

Boomerang commençait par effacer la mémoire de l’homme qu’il commandait. Ensuite,
le guidait comme il le souhaitait. Sa mission était de détruire les forêts,
polluer puis assécher les fleuves et rivières, massacrer les animaux.
Tout comme la Terre, l’empire de la Pollution a décidé de mener son combat à
travers les hommes.
Tous ceux qui avaient cette mauvaise habitude de consommer des OGM furent
contaminés. Une journée suffisait à Boomerang de prendre le contrôle total de leur
cerveau. Ils commençaient par devenir anormalement calme. Ils se retiraient dans
les toilettes pour inhaler des produits chimiques et manger des engrais
chimiques. Cela ne les tuait pas car leur organisme était déjà mort. Et renforcé
par ces produits chimiques, Boomerang remplaçait les cellules de leurs organes par
des composantes chimiques qui leur conféraient des pouvoirs terribles. Ils
pouvaient s’envoler, disparaître et souffler un gaz dangereux. Petit à petit, une
armée toute entière de zombies de la pollution fut constituée. L’armée de
Boomerang était dispersée dans le monde entier. Leur mission était de promouvoir
la consommation des OGM en faisant croire aux gens que cela était sans danger.
Ils conseillaient aux agriculteurs d’utiliser des pesticides et engrais chimiques
en promettant plus de production pour faire plus de bénéfice.

Boomerang en était le général. Il mit en place une brillante stratégie pour
renforcer son camp. Il décida de s’attaquer aux élites de quelques secteurs
industriels vitaux pour provoquer un carnage parmi la nature.
L’industrie du bois et de la pêche était visée. Les élites de ces secteurs furent
contaminées. Ils ordonnèrent de décupler la production.

La pêche fut intensive et cruelle. Des chalutiers énormes sillonnèrent les mers
pour massacrer les progénitures de toutes les espèces sous-marines. Des champs de
coraux furent détruits. Tous les jours, des poissons, petits et grands échouaient
sur les plages. La surproduction était intentionnelle et les défenseurs de la
nature ne comprenaient pas ce qui se passait.

Les forêts étaient ravagées par des tronçonneuses et des feus d’origine inconnue.
Sur les sols de ces forêts furent versés des pesticides dans le but de l’empêcher
de se régénérer. Les animaux mourraient inévitablement après la destruction de
leurs habitats naturels.

Le désert avançait à grand pas. Les montagnes ne résistait plus à la chaleur et se
transformait peu à peu en renforçant les dunes de sables. Des villages et même des
villes furent abandonnés aux sables.
Comme les forêts disparaissaient de plus en plus, la planète se réchauffait plus
vite. La glace fondait plus vite et le niveau de l’eau montait dangereusement. Des
pays furent rayés de la carte pour disparaître sous l’eau. Dans les pays chauds,
l’eau devenait de plus en plus rare et certains pays se disputant les rivières et
fleuves se déclarèrent la guerre. L’eau était désormais cotée en bourse et avait
plus de valeur que l’or, le diamant ou le pétrole. A cause de la pénurie d’eau les
bétails périssaient. Et cela avait un impacte très grave sur les humains car en
plus de la soif la famine s’installait.
Dans les pays industrialisés et ceux en voie de développement, les nappes
phréatiques étaient contaminées par des produits chimiques et c’était un énorme
gâchis. La population ne pouvait profiter de cette eau à leur portée.

Notre existence sur la terre est en danger. Aucune technologie ne peut nous
sauver. Nous sommes punis par nos actes. Nous sommes la cible du Boomerang tueur
que nous avons lancé.


La question et les solutions

Si nos habitudes nous mènent au péril pourquoi ne pas les changer ?

C’est cette question que posèrent les enfants de la Terre aux humains capable de
l’entendre. Ils se réveillèrent et furent provoqués par Boomerang et son armée
mais ils se rappelèrent les recommandations de leurs mères et se retinrent.
Ils appelèrent les guerriers de la Terre de tous les coins du monde. Et une
réunion urgente fut tenue. Des graves problèmes restaient à résoudre.

Les enfants de la Terre décidèrent de créer une armée de protection de
l’environnement APE pour contrer la pollution. Mais pour cela il fallait éloigner
les hommes et femmes choisis, de la pollution pour les purifier. Pendant un mois,
ces derniers vivaient dans une forêt harmonieusement propre et saine. Ils
respiraient de l’air pur, buvait de l’eau douce et mangeait sainement. Après un
mois, chacun d’eux recevaient des petits plants que nos meilleurs botanistes
n’avaient jamais vus. Leur mission était de les planter aux abords des déserts
pour les bloquer et partout sur terre. Car, les arbres étaient au centre du
problème de la pollution. Une bonne partie de la planète redevint verte, car ces
arbres poussaient très vite et colonisaient aussitôt les alentours.

La moitié de l’armée fut envoyée en ville pour essayer de changer les habitudes
des gens. Ils commencèrent par exposer le problème et tout le monde en était
conscient. Ensuite, déconseillèrent la consommation des OGM. Beaucoup de gens les
écoutèrent et changèrent leurs habitudes. Mais cela était plus qu’insuffisant car
le problème résidait dans l’action gouvernementale. Les industriels sous l’emprise
de Boomerang agissaient sans raison ni sens. Il fallait les stopper avant qu’il ne
soit trop tard. Mais les hommes politiques n’étaient pas d’accord. Ils étaient au
contraire pour la destruction massive au nom de la croissance. La source du
problème était donc les gouvernements. Pour changer les habitudes des
gouvernements, l’A P E avait besoin des peuples qui sont aussi les victimes.
Partout dans le monde des programmes de sensibilisation furent mis en place. Le
même message disant : « n’attendez pas que le mal vous détruise, attaquez-le à la
source » revenait sans cesse. La source étant bien sur les gouvernements des pays
industrialisés.

Le soulèvement populaire était nécessaire, car il fallait absolument changer les
habitudes. Ces habitudes qui risquaient de nous conduire à la perdition. Les
peuples, avec l’aide de l’armée de la protection de l’environnement prirent le
contrôle des pays industrialisés. Les enfants de la Terre conseillèrent aux
guerriers de ne pas nommer de gouvernements pendant une certaine période. Qui sait
quelles seraient les décisions des prochains dirigeants parce que les discours et
les résultats ont toujours été différents.
Pendant cette longue période, des bonnes décisions furent prises pour sauver la
planète Terre sur laquelle la vie des hommes est possible.
Les industriels contaminés furent arrêtés et remplacés par des membres de
l’A P E. Ces derniers veillèrent à ce que la pêche soit réglementée et lancèrent
des grands projets d’élevage de beaucoup d’espèces sous-marines menacées
d’extinction. La destruction des forets fut stoppée.

Enfin, les gouvernements furent nommés après des très longues élections
supervisées par l’A P E. Et l’armée de la Protection de l’Environnement disparut
jusqu’à la prochaine offensive de la Pollution.


Fin




Faites connaitre cette histoire :

 



 



Vous êtes :
Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur (et seulement à l'auteur, elle n'apparaîtra pas sur le site) ? Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 
>
*




 

 
histoire gratuite Les enfants de la terre (partie 2)

Soyez le premier à donner votre avis, après lecture, sur cette histoire...





   
Copyrights...
© tous droits réservés à øø des-histoires.com øø